Lors de la réunion de planification de Sprint, l'équipe liste l'ensemble des stories à embarquer. Ces stories sont découpées en tâches.
Personnellement, les tâches doivent faire moins de 5 jours (exceptionnellement 6 mais jamais 7 jours)

Je demande à chaque développeur de noter son "score" par rapport à l'estimation qui a été faite avec l'équipe (j'estime aussi les tâches par toute l'équipe).
A chaque fois qu'un développeur a terminé une tâche, il note l'écart par rapport à l'estimation de l'équipe.

A la fin du Sprint, chaque membre de l'équipe présente sa carte de Sprint; ce qui est intéressant n'est pas de connaitre le meilleur développeur et encore moins le plus "mauvais" mais d'identifier les écarts de chiffrages : positifs et négatifs afin d'avoir des estimations plus réalistes au prochain Sprint.

Les cartes sont aussi très utiles durant la rétrospéctive, elles permettent d'identifier les tâches qui ont été sur-estimées ou sous-estimées et surtout de travailler à la recherche des causes racines pour comprendre l'importance de ces écarts.

Plusieurs points importants avant de jouer au Golf durant ces Sprints :

  • Ne pas encourager ou blâmer le "meilleur" ou le "pire" des développeurs
  • Si vous mettez en place un concours, vous allez avoir des effets de bords durant votre Sprint (l'équipe va surchiffrer les prochaines tâches, les développeurs vont choisir leurs tâches en fonction de leur score et non en fonction des priorités du Sprint, etc...)
  • Les tâches risquent d'être bâclées

Par contre

  • Analyser tous les scores
  • Demandez aux développeurs ayant fait Birdie (-1), Eagle (-2) ou Albatros (-3) de présenter comment s'est déroulé la journée, comment ils ont fait, quelles stratégies ont été utilisées
  • Analyser en tête à tête avec les développeurs qui ont fait des BOGEY (+1) et plus, ce qu'il s'est passé, cela vous permettra d'identifier les formations, accompagnements sur des types de tâches, problèmes de compréhension divers, etc...


Personnellement, je n'affiche pas ces cartes sur le Scrum Board car elles sont personnelles et je demande de ne pas inscrire son prénom sur la carte, les noms des tâches permettent de reconnaitre le propriétaire, uniquement pour les membres de l'équipe.

Cet exercice est assez difficile à mettre en place, il faut une excellente relation de confiance entre le Scrum Master et l'équipe.

Pour conclure, j'attends le 3ième Sprint pour jouer au Golf, avant l'équipe n'est pas prête, elle se cherche encore.

Au pire, si cela ne fonctionne pas, vous savez ce qu'est un Birdie, Eagle, Albatros et Bogey :-)