Quelques exemples de bugs qui passent au JT

bug1.jpg
bug2.jpg
bug3.jpg
bug4.jpg
bug5.jpg
bug6.jpg
bug7.jpg
panne-de-caisse.jpg
bug-liberation.jpg
Etc etc etc...
Je vous passe toutes les problèmes d'images et de confiance après ses passages rapides à la télé...

Comment utiliser ce syndrome

Ce syndrome a un énorme avantage : il vous permet de sensibiliser tous les acteurs du projet des risques qui pourraient arriver sur votre projet.
Par exemple :

- Excusez moi, mais je viens de voir que vous avez programmé un upgrade d'OS ce week-end sur tous les environnements de production, mais (sauf erreur) je n'ai pas vu l'upgrade sur les environnements d'intégration et de pré-production.
- Ah oui, les gars de l'exploit m'ont indiqué que ce n'était que quelques patchs de sécurités à déployer suite aux consignes du RSSI, on ne touchera pas au code ou à la base de données, donc pas de soucis.
.../...

Et bien sur, les patchs impactent indirectement votre code, en modifiant par exemple le format de la date du système et c'est le drame...

- Hello Brendon, tu m'as fait la correction pour le problème de borne pour les tarifs du catalogue ?
- Oui, j'avais oublié un '=' dans la comparaison, j'ai remplacé '<' par '<=' dans le IF et maintenant c'est Ok.
- Ok tu peux me programmer une déploiement express sur la prod ? je voudrais que ce bug soit corrigé avant que je parte en week-end.
- Branda, je ne peux pas déployer en Prod sans ta validation en préprod.
- Ok tu me fais le déploiement maintenant sur préprod et dans 15 Minutes après ma validation de ton bug, tu me pousses tout ça en Prod.

Et manque de bol, la correction embarque une modification du logiciel par un autre développeur, modification qui n'a pas été validée, encore un drame.


Bien sur, je crie qu'il faut mettre ce bouzin en prod le plus souvent possible mais mettre en production ne veut pas dire faire n'importe quoi !!!!

Partez du principe que tout ce qui n'a pas été testé ne marche pas et rappeler qu'il peut être suicidaire de déployer des applications sans avoir tester toutes les fonctionnalités critiques de votre application :

  • le système de commande jusqu'au paiement,
  • le moteur de recherche,
  • le système d'authentification,
  • le système d'envoi d'email,
  • la majorité des webservices,
  • .../...


Vous devez être absolument certain du niveau de qualité de votre application avant de l'envoyer en production.

Si votre interlocuteur n'est pas réceptif, dites lui, "Ok, comme tu veux, ça fait longtemps que l'on n'avait pas vu un bug informatique au journal de 20h, bonne soirée".

Conclusion

Dites vous que cela n'arrive pas qu'aux autres et que la chance n'a pas de place dans le développement logiciel.

Même si parfois certains bugs apportent des vraies bonnes nouvelles :
bug-cool.jpg