Earl Strickland (le même que dans le billet "Billard & Agilité : #4 Identifiez et éliminez les problèmes le plus tôt possible") est toujours un très grand joueur, sauf que c'est un humain et pas une machine.

Nous sommes le 3ième jour des championnats du monde en 2003 : donc ils ne sont pas là pour enfiler des perles.
Le match commence difficilement pour Earl (Celui qui porte des lunettes jaunes).

Lire la suite